Lors des dernières fashion week, la mode et le luxe ont réinventé le lin

13 septembre 2021

L’approche minimaliste , l’élégance à l’italienne ou l’esprit authentique de maison de famille du lin se teintent de renouveau. Matière végétale et « vivante », elle est, de plus en plus, plébiscitée par les créateurs (progression de 49% sur un an de l’utilisation du lin sur les défilés été 21* – Etude Tagwalk et Le Lin SS21) et se voit challengée sur ses innovations, ouvrant les pistes créatives et renouvelant ses utilisations. 

Le lin se déploie dans l’univers du luxe et séduit chaque saison davantage grâce à sa versatilité (+102% de looks avec du lin lors des défilés prêt-à-porter PE 21), emmenant le marché du prêt-à-porter dans son sillage.
Les petits créateurs, quant à eux, toujours soucieux de produire mieux, continuent de le développer dans leurs collections (le lin par sa proximité et sa production est une fibre RSE par excellence).

Si par ses origines sudiste et son approche authentique, Jacquemus fut l’un des premiers à se le réapproprier, il a ouvert une nouvelle voie où le lin porte des messages créatifs forts. Nourrie de créativité et d’innovation, celui-ci sort de son carcan et explore toute la palette de sa diversité textile et style : de l’esprit genderless à une expression plus ostentatoire et show off, tout en n’épargnant pas les perspectives au sportswear.

Nous vous proposons un tour d’horizon des grandes percées du lin et de ses axes prospectifs…

1 LE LIN GENDERLESS

Fibre mixte par excellence, le lin se prête avec agilité aux allures genderless, que ce soit sur des volumes oversized, néo preppy, sport ou encore inspiré d’iconique rock… toutes les explorations du style sont possibles.
De par ses qualités tinctoriales, il peut porter tous les messages couleurs, des plus luminescents, avec un rouge flamboyant chez Jan-Jan Van Essche, aux teintes les plus subtiles, comme le colori sensible café latté chez Jil Sander.

2. LE LIN NEW ROMANCE

Le lin réécrit son énergie romantique avec un caractère plus affirmé. Fini les finitions timides des petits plis et autres détails discrets ! Il monte au créneau et assume les volumes gonflés, les plastrons oversized et les détails marqués (volants & poches larges, grosse ceinture…).

3. FANTAISIE LIN

Coup de souffle sur les imprimés !
Ne se cantonnant plus uniquement aux inspirations champêtres/naturelles ou graphiques douces, le lin devient LA nouvelle toile d’expression créative, avec des imprimés tout en fantaisie (léopard, dessin à main levé ou encore imaginaire folklorique…) pour booster l’allure.

4. DENIM LIN

Le lin transmet ses vertus au denim et lui insuffle, au-delà d’un parti pris plus éthique, une énergie légère, tout en élégance en version lavée (avec adoucissant ou enzyme) ou en robustesse chic tout terrain en version brut.
Quelques marques qui utilisent le lin dans leurs denims : Le Gaulois / 1083 / Davy Dao / Trussardi.

5. LIN MIX & MATCH

De nouveaux mix & match dynamisent le lin avec l’association d’une pièce en lin chic et d’une pièce sportswear, jouant à nouveau sur des porter masculin/féminin. Pour une conversation de références : cooliser le chic et apporter un élégance WASP au sport dans une dualité équilibrée.

6. LE LIN ATHLEISURE

Dans la continuité de la tendance actuelle de remettre les matières naturelles au cœur du sport (que ce soit en mélanges plus ou moins techniques, avec notamment des finitions water repellent »* ou en porté 100% lin), le lin ouvre de nouvelles perspectives au sportswear, qui y trouvera à la fois des propriétés respirantes, isolantes, thermorégulatrices et anti-odeur « smell & smile »*.
Son entretien facile (infroissable quand il est tricoté) en fait un allier qui s’annonce de plus en plus indispensable.

*Ruggero Rossi

Retour