Le marché de la lingerie, à l’heure de la réinvention

5 février 2020
Rebekah Campbell x Chantelle

L’année 2019 aura été une année de prise de conscience pour l’écosystème de la mode, victime de profonds bouleversements. De nouvelles manières de penser, de consommer ont poussé, de nombreux acteurs du marché, à se réinventer. Le secteur de la lingerie, plus spécifiquement, cristallise presque à lui seul toutes ces nouvelles préoccupations : de l’évolution de la représentation des femmes, des corps en passant par la nécessité de faire “mieux”.

À l’heure post #metoo, la première révolution majeure, a été marquée par le passage d’une lingerie achetée pour le regard de l’autre, à une lingerie du regard pour soi. Une lingerie valorisant un regard de femme à femme, un regard bienveillant et sincère d’une femme sur sa propre intimité. Une femme vue par elle-même. Une évolution qui amène avec elle toute une nouvelle imagerie et de codes d’expression visuelle de la lingerie. Un éclatement des stéréotypes qui laisse, désormais, place à plus d’inclusivité, de diversité et de pluralité.

Allant de pair avec cette évolution, la quête de confort et de beauté se fait d’autant plus croissante. Selon une étude Ipsos 2019, “80 % des femmes déclarent faire des compromis dans leur achat de lingerie, faute de trouver l’article de leur rêve, alliant beauté et confort”. Les marques ont encore du chemin à faire et un vrai rôle à jouer pour proposer des réponses couplant les différentes envies des femmes et toutes leurs singularités.

Dans le lot des grandes évolutions sociétales, la lingerie n’échappe pas aux volontés de consommation et de production plus éco responsables. S’imposent alors dans le secteur le développement de nouveaux matériaux plus naturels, de teintures plus écologiques et un retour vers une valorisation du made in France et de ses savoir-faire.

Par toutes ces évolutions, la lingerie est un secteur en pleine réinvention qui enregistre sur la période d’août-octobre 2019, une hausse de 2,4% (Kantar). Porteur et ultra dynamique, ce secteur voient s’animer les marques qui tentent du mieux qu’elles peuvent de se mettre en phase avec les attentes de l’époque.

Retour